BD “Chroniques d’une ex-banquière”

/ Aline Fares & Jeremy Van Houtte

Owner

/ Aline Fares & Jeremy Van Houtte

J. Van Houtte est un peu ours, très illustrateur, et aussi fromager A. Fares est très bretonne, un peu belge, et parle beaucoup… finance.

Contacter le porteur du projet
Ce projet s'est terminé le 20/06/2020

Si vous pensez qu’il est plus que nécessaire d’arrêter les ravages de la finance et de se libérer en beauté de ce système, participez à la création de la BD Chroniques d’une ex-banquière, ça fera du bien par où ça passe!

Le système financier nous a depuis quelques années démontré son pouvoir de nuisance. Pourtant au-delà des scandales à répétition et notre capacité à nous indigner, au-delà des pratiques bancaires qui n'en finissent pas de nous choquer et des crises qui s’annoncent, c'est comme si l'on ne se sentait toujours pas autorisé.e.s à penser ce système et se donner les moyens de le mettre à bas.

Les objectifs de cette BD sont donc là: 

  • contribuer à (r)établir un sentiment de légitimité à s'exprimer sur ce sujet

  • inviter les lectrices et lecteurs à s'en mêler

  • contribuer à provoquer la participation populaire dont on a besoin pour qu'une transformation s'opère.

La conférence gesticulée "Chroniques d'une ex-banquière" qui tourne depuis près de trois ans maintenant nous convainc que l’envie de comprendre et de reprendre les choses en main est partagée. Pourtant, on dirait qu’on n’est pas mieux préparé.e.s qu’en 2008 à l’arrivée d’une crise financière. 

Nous, Jérémy (illustrateur, entre autres) et Aline (auteure et interprète des « Chroniques d'une ex-banquière », entre autres), nous sommes dit que cette BD pourrait faciliter l'accès à ce sujet, pour qu'il cesse d'être un casse-tête que la plupart d'entre nous préférons éviter tant il nous "!%#GR@!!". 

Créer une BD est un travail de longue haleine. Nous avons commencé en janvier 2019 et nous sommes retrouvé.e.s une fois par mois depuis, pour écrire le scénario, faire les premières planches, réaliser un début de story-board. Mais si on veut que ce projet voie le jour, il faut passer à la vitesse supérieure, et vu que la création d’une première bande dessinée n’est pas financée, nous avons besoin de vous!! 

Les 15.000 euros de ce financement participatif nous permettront de réaliser une première version de la BD, et de chercher un moyen de l’éditer. Il restera encore beaucoup de travail après, ce pourquoi, au total, nous cherchons à récolter entre 20 et 25.000 euros.

Suivez - nous sur nos réseaux ! 

  

alinefares.net