Je ne la boucle pas: soutien aux 6 inculpé.e.s

/ Campagne “Je Ne La Boucle pas”

Owner

/ Campagne “Je Ne La Boucle pas”

Nous sommes des organisations (Ligue des Droits de l’Homme, Bruxelles-Laïque, Tout Autre Chose, le CRER, Réseau ADES) et des citoyens qui nous sommes constitués en comité de soutien des 6 inculpé.e.s.

Contacter le porteur du projet
Ce projet s'est terminé le 20/11/2017

Août 2016: une tentative violente d’expulsion d’un sans papier au bord d’un avion reliant la Belgique au Cameroun. La majorité des passagers refusent de s’asseoir, criant leur indignation. L’expulsion est donc annulée. Par la suite, 6 passagers de l’avion sont ensuite désignés au hasard par la police et poursuivi par l’Etat Belge. Ne laissons pas la solidarité être muselée!  En soutenant ces 6 personnes en contribuant à leurs frais d’avocat, montrons qu’on ne la boucle pas!

6 passagers sont inculpé.e.s pour entrave à la circulation aérienne par l’état Belge.

Que s’est-il passé?

En Août 2016 a lieu une tentative violente d’expulsion d’un sans papier au bord d’un avion reliant la Belgique au Cameroun. La majorité des passagers refusent de s’asseoir en signe de protestation et crie leur indignation. L’expulsion est annulée mais 6 personnes sont désignées au hasard par la police et poursuivies par le tribunal correctionnel de Bruxelles.

La Belgique a donc décidé de mobiliser son appareil judiciaire contre des personnes qui ont réagi solidairement face à la souffrance d’un être humain. 

A la suite de cet événement, des citoyen.ne.s et des associations lancent la campagne : “expulsion violente : Je ne la boucle pas.”  : www.jenelabouclepas.org.

A l’heure où notre Secrétaire d’Etat Théo Francken mène des rafles, affirme son intention de “montrer les dents” face aux citoyens qui s’indignent de la violence des expulsions et n’a pas peur de montrer sa joie face à la condamnation d’une dame ayant réagi lors d’une expulsion, nous ne pouvons pas laisser passer cet énième acte de mépris pour la solidarité humaine.

Nous considérons que le silence est inacceptable face à la violence d’Etat et face à la stratégie assumée de Theo Francken de criminalisation de la solidarité citoyenne.

Le 15 novembre 2017, les 6 inculpé.e.s réapparaîtront devant le tribunal.

En contribuant à cette campagne growfunding, vous nous aidez à payer les frais d’avocat nécessaires à leur défense et pour cela nous avons besoin de 3500€.

Si le montant récolté dépasse cette somme, nous pourrons aussi aider les inculpé.e.s dans leur frais de transport pour venir au procès (aucun des inculpé.e.s n’habitent en Belgique).

Soutenez-les aussi en :

-.  Signant la pétition "d'auto-incrimination": vous signifiez ainsi à l'état belge qu'en pareille situation, vous êtes également prêt.e à vous lever pour empêcher des expulsions violentes.

-Etant présent.e le 15 novembre 2017 à 8h00 devant le Palais de Justice pour montrer notre soutien aux 6 inculpé.e.s et dénoncer cette tentative de criminalisation de la solidarité.

Plus d'infos via notre site web : jenelabouclepas.org ou notre page facebook: http://www.facebook.com/jenelabouclepas

Nous contacter : contact@jenelabouclepas.org

 #JeNeLaBouclePas

www.jenelabouclepas.org